Pancratium maritimum
Timbre poste, France 1992
Pancratium maritimum

Les grandes fleurs blanches parfumées du Pancratium, disposées en ombelles sur des hampes de 30-40 cm, apparaissent sur le littoral suite aux pluies de fin d'été.
Les feuilles glauques, en ruban légèrement spiralé, persisteront tout l'hiver, caractéristique de l'origine méditerranéenne de l'espèce.
Les grosses graines noires flottantes peuvent être transportées par les grandes marées avant de s'échouer et de fonder de nouvelles colonies. Elles germeront sur le sable des dunes où les racines contractiles maintiendront enfoncé le bulbe de la plante.
L'habitat de l'espèce est limité aux rivages des régions méditerranéenne et atlantique jusqu'au Morbihan.
L'espèce est devenue très localisée suite à la destruction de son milieu de vie par l'urbanisation des côtes.
En réaction à cette raréfaction, l'espèce est maintenant protégée dans plusieurs régions de France.

Le timbre, émis en 1992, fait partie d'une série "Nature de France - Plantes des marais" attirant l'attention sur les zones humides, espaces naturels parmi les plus menacés.
Cette série figure 4 espèces : Pancratium maritimum ou Lys de mer, Orchis palustris ou Orchis des marais, Drosera rotundifolia ou Rossolis et Nuphar lutea ou Nénuphar jaune.

Timbre de format 26 mm x 36 mm, imprimé en taille douce rotative. Oblitération 1er jour à Nantes le 12 septembre 1992. En vente du 14 septembre 1992 au 12 février 1993. Emis à 5 567 940 exemplaires.

Autres pays ayant émis un timbre figurant un Pancratium - Amaryllidaceae > Pancratium