Amaryllidaceae épiphytes

Amaryllidaceae
Tribus
2005

Parmi les Amaryllidaceae des forêts tropicales humides, on rencontre divers intermédiaires entre des épiphytes opportunistes (Clivia, Scadoxus) et de vrais épiphytes tel Pamianthe.

Le substrat de débris végétaux et l'approvisionnement en eau imposent des conditions de vie particulières auxquelles les épiphytes vrais se sont étroitement adaptés, comme en témoigne leur culture délicate. Les épiphytes opportunistes sont des espèces d'ombre croissant habituellement sur la litière forestière. Elles sont de culture aisée.

La dispersion des graines est effectuée par le vent (Pamianthe, Hippeastrum, Cyrtanthus) ou par les oiseaux et mammifères (Clivia, Scadoxus).

Epiphytes vrais

Pamianthe

Les espèces du genre Pamianthe sont des épiphytes de la canopée des forêts tropicales du Pérou, Equateur et Bolivie. Leurs graines ailées sont parfaitement adaptées à la dispersion par le vent. Ces plantes n'ont été que très rarement vues dans leur milieu naturel.

Hippeastrum

Plusieurs espèces du groupe aulicum (sous genre Omphalissa) sont des épiphytes +/- facultatifs, vivant également à terre sous les arbres qui les portent.

H. aulicum croit fréquemment sur les troncs dans les forêts humides des montagnes au nord de Sao Paolo, Brésil. (Photographié dans le Mata Atlantica : = H. heuserianum (www.rma.org.br/biblioteca/img_mata01.htm)

H. calyptratum croit à faible hauteur sur les troncs moussus de forêts brésiliennes.

H. papilio vit en épiphyte, dans le sud du Brésil.

H. arboricola, d'Argentine (Parana), est également épiphyte.

Cyrtanthus

C. epiphyticus se développe sur les branches moussues des forêts du Natal. Egalement en habitat épilithique.

Epiphytes opportunistes

Clivia

Les 4 espèces "classiques" de Clivia sont des épiphytes opportunistes qui croissent occasionnellement sur les troncs et les branches. Les grosses graines y sont amenées par des oiseaux ou des singes.

Scadoxus

Parfois signalés poussant en épiphyte.