Amaryllidaceae
Multiplication sexuée
juillet 2002

Les avantages de la reproduction sexuée sur la multiplication végétative, son rôle dans les possibilités de colonisation des millieux, reste un sujet discuté. La reproduction sexuée est plus lente que la multiplication végétative. Fécondation croisée et autofécondation : Les différentes formes de multiplications, allogame, autogame et végétative, peuvent coexister dans une espèce mais on voit souvent la prédominance nette de l'une ou l'autre.
Les fleurs d'Amaryllidaceae étant toutes hermaphrodites (étamines et pistil présents dans chaque fleur), l'autogamie est facile tandis que l'allogamie suppose des stratégies empêchant l'autofécondation.

Les stratégies de l'allogamie chez les Amaryllidaceae
Auto-incompatibilité : Dichogamie : Protandrie, protogynie Hétérostylie : Bibliographie 1) Narcissus (principalement articles sur l'hétérostylie) * Voir les liens vers fichiers pdf dans la bibliographie de Spencer C. H. Barrett : http://labs.eeb.utoronto.ca/barrett/schb_pub.html [www.botany.utoronto.ca/researchlabs/Barrettlab/schb_pub.html]

Bibliographie 2) Divers
Induction de la floraison, Inflorescences, Fleurs, Pollen, Pollinisation, apomixie, Fruits et graines, Dispersion des graines.