Xylocopa violacea : pollinisateur ou dérobeur de nectar ?

Amaryllidaceae
Narcisses de l'Artuby
<<  -  >>
mai 2005
Abeille charpentière sur Narcissus poeticus

L'abeille charpentière (Xylocopa violacea) est un impressionnant mais inoffensif gros "bourdon" sombre aux reflets bleu violacé. Elle fréquente habituellement de nombreuses espèces de fleurs parfumées et y récolte nectar et pollen.

Elle est fréquente au-dessus des prés de narcisses de L'Artuby. Probablement trouve t-elle dans les bois alentour de nombreux vieux troncs où forer ses tunnels et loger ses petits.

 

Les fleurs de narcisses lui posent un gros problème : elle ne peut atteindre le nectar au fond d'un tube long de trois centimètres alors que sa langue n'en mesure guère qu'un...

Certainement les jeunes abeilles charpentières se trouvant face à leurs premières fleurs de narcisses les abordent-elles classiquement, en introduisant la langue et la tête dans la couronne, se chargeant de pollen qui pourra être déposé sur une autre fleur. Cependant sur des dizaines, je n'en ai vu qu'une seule pratiquer de la sorte (photos).

Abeille charpentière butinant sur Narcissus poeticus Xylocope butinant sur Narcissus poeticus Abeille charpentière butinant sur Narcissus poeticus, détail

Vol de nectar

Assez systématiquement, l'abeille charpentière se fait dérobeuse de nectar, sans pollinisation semble t-il (*).

Elle se pose sur le devant de la fleur, grimpe sur les tépales et bascule derrière la fleur, sur le tube. Installée là, avec sa langue, elle fend le tube, s'aplatie pour introduire sa langue au plus profond et aspire le nectar (photos).

Abeille charpentière s'apprêtant à percer le tube de Narcissus poeticus Abeille charpentière sur Narcissus poeticus Abeille charpentière sur Narcissus poeticus Abeille charpentière perçant le tube de Narcissus poeticus Bourdon bleu dérobant le nectar de Narcissus poeticus

On reconnaît les fleurs ainsi visitées à une petite marque allongée de 2 mm à la face supérieure du tube.

Trace du Xylocope, formation Traces du Xylocope Trace du Xylocope, gros plan

 

* = Cependant, lorsque l'abeille se pose sur le devant de la fleur, à l'occasion de ses mouvements, le pollen a la possibilité de s'accrocher aux poils du ventre. Peut-être une petite partie des fleurs ultérieurement visitées pourront-elles le recevoir : Le stigmate, habituellement placé au fond de la couronne et inaccessible, est proéminent (photo) chez une faible proportion des fleurs et pourrait alors être pollenisé.

Narcisse à long style