Rhodophiala

Amaryllidaceae
Tribu : Hippeastreae
2007
Nomenclature, origine, sur le web, culture, fournisseurs, bibliographie
Légende "La Añañuca", Philatélie.

Ce genre voisin d'Hippeastrum comprend une espèce déjà anciennement cultivée : R. bifida, introduite au Texas vers 1865. De culture aisée, elle persiste aujourd'hui dans les anciens jardins texans sous une forme rouge vif, auto-stérile mais se multipliant végétativement abondamment et maintenant diffusée dans le monde entier.

L'espèce sauvage est originaire du Nord-Est de l'Argentine et de l'Uruguay. La couleur des fleurs de chaque population est distincte et varie du rose (et même blanc) au rouge foncé.


Un grand nombre d'espèces de ce genre sont originaires des régions côtières à été sec du Chili où elles fleurissent l'hiver et participent au phénomène cyclique du "désert fleuri".

D'autres sont originaires des Andes où elles passent un long hiver sous la neige et fleurissent en été.

Rhodophiala C. Presl

Publication : Abhandlungen der Böhmischen Gesellschaft der Wissenschaften, nebst der Geschichte derselben ser. 5. 3: 545. 1845.

Type : R. amarylloides K. B. Presl

Synonymes : Myostemma Salisb.

NB : Ancien sous genre de Hippeastrum.

Espèces : environ 30-40 (?).

Noms communs :
- Añañuca : mot Quechua ou Aimara, employé au Chili, à l'origine dans les régions côtières du nord. [de "anay" joli, et "nutco" cerveau/esprit ?] Cf. la légende de "La Añañuca".
- Oxblood lily, Hurricane Lily : noms Anglais, employés à l'origine aux USA pour la forme rouge cultivée de longue date au Texas de R. bifida. [Oxblood : couleur "sang de bœuf"] [Hurricane : fleuri brusquement avec les fortes pluies de fin d'été]

Origine

Chili, Argentine, Uruguay, Bolivie.

Espèces menacées

Sur le WEB

Rhodophiala advena

R. advena
R. andicola
R. ananuca
R. araucana

Rhodophiala bagnoldii

R. bagnoldii
R. bifida
R. 'Granatiflora'
R. chilense
R. elwesii
R. laeta
R. mendocina
R. montanum
R. ovalleana
R. phycelloides
R. pratensis
R. rhodolirion
R. splendens
Rhodophiala sp.

Culture

R. bifida est la seule espèce facile à se procurer et à cultiver.
Winter-grower originaire d'Argentine (N.E.) et Uruguay, à été humide, il souffre de perdre ses racines si gardé trop sec. ZR = (5 ?) 8-10.
Bulbe profondément enterré dans le sol : 20 cm et plus.
Hampe de 30 cm portant une ombelle de 2-6 fleurs rouges. Floraison automnale, avant l'apparition des feuilles étroites et longues.


De nombreux Rhodophiala sont de culture délicate et ne se multiplient pas végétativement spontanément :

Winter-grower, principalement originaires des régions côtières du Chili, à long été très sec. A cultiver comme les plantes du Cape. Selon l'espèce, demande un hiver frais ( ) à chaud (bagnoldi). Certains fleurissent à l'automne, avant développement du feuillage, d'autres au printemps.
R. ovalleana, R. splendens, R. advena, R. fulgens, R. bicolor, R. magnifica, "R. miniata"...

Summer-grower, principalement originaires des Andes du Chili et Argentine, où ils passent l'hiver au sec sous la neige. Nécessitent un hiver au frais et au sec (serre froide). Selon l'altitude l'été est soit chaud et sec, limitant la période de végétation au printemps, soit plutôt frais.
R. araucana : assez vigoureuse espèce (comparable à bifida) pouvant être cultivée en pot (20 cm). Floraison estivale, avec chaleur et bons arrosages. Fleurit exceptionnellement vite à partir de graines (2-3 ans, sinon souvent 7 ans).
R. elwesii: parfois cultivé.
R. herbertiana : Végétation printanière brève, été sec.
R. rhodolirion, R. andicola, R. chilense, R. phycelloides...

Multiplication : Les souches de R. bifida du Texas se multiplient végétativement, ce que font peu d'autres espèces.
Semis : Il est préférable de semer les graines le plus tôt possible (brève durée de vie). Les winter-grower peuvent être semés au printemps sans problème et seront maintenus en croissance jusqu'au printemps suivant. Ils entreront alors en dormance, jusqu'aux arrosages d'automne.

Fournisseurs (+)

South hemisphere: inverted seasons.

Graines / Seed

Bibliographie* (+ sur les alcaloïdes)