Hippeastrum argentinum

Amaryllidaceae
Tribu : Hippeastreae
Hippeastrum *
30 novembre 2007
Nomenclature, Origine, Image sur le web, Culture, Bibliographie.

Hippeastrum argentinum est une espèce peu connue des pentes mi-ombragées des Andes du Nord de l'Argentine et de Bolivie. Elle se caractérise par de longues fleurs aux tépales ondulés, blanches et parfumées.

Nomenclature

Hippeastrum argentinum (Pax) A.T. Hunziker, Kurtziana, 4: 13. 1967.

= Crinum argentinum Pax, Engler Bot. Jahrb. 11: 325. 1890. (1891 ?)

= Hippeastrum tucumanum Holmberg, An. Mus. Nac. Bs. As. ser. 3, 5:153. 1905.

= Hippeastrum candidum Stapf, Curtis' Bot. Mag. 153: t. 9184. 1927.

= Amaryllis candida (Stapf) Traub & Uphof, Herbertia 5: 123. 1938.

= Amaryllis tucumana (Holmberg) Traub & Uphof 1938

= Amaryllis immaculata Traub & Moldenke, Amaryll. Tribe Amarylleae, 108. 1949.

= Amaryllis argentina (Pax) Ravenna, Plant Life 25: 71. 1969.

Origine

Andes, dans le Nord Ouest de l'Argentine : Tucumán, Catamarca, Salta, Jujuy (ssp plicatilis Ravenna) ; Bolivie.

Croit en région subtropicale mais jusqu'à des altitudes fraîches (500 à plus de 1600 m), sur des pentes en terrain rocheux bien drainé, sous une végétation buissonnante ou une forêt claire.

H. argentinum : Gros bulbe prolongé d'un col de 20 cm, dormant en hiver. Produit en fin de printemps une hampe de 4-6 fleurs en étroites et longues trompettes blanches parfumées. Bord des tépales ondulés. Végétation estivale.

Sur le WEB

Culture

Plantation dans un grand pot profond et un mélange riche en graviers pour un bon drainage.

Repos : nécessite une période de repos au frais et strictement au sec de 4 mois durant laquelle il perd ses feuilles. Supporte une température fraîche l'hiver pourvu qu'il soit dans un sol sec.

Multiplication Semis. Produit spontanément des bulbilles.

Bibliographie*