Clivia

Amaryllidaceae
Tribu : Haemantheae
28 novembre 2007
Nomenclature, origine, clé, sur le web, culture, fournisseurs, bibliographie
Toxicité, Philatélie, Monnaies.

Clivia miniata est une des Amaryllidaceae les plus connues. Cette belle espèce des sous bois du Natal a en effet un succès horticole mondial. De nombreux hybrideurs en Afrique du Sud, Belgique, USA, Chine, etc. s'emploient à créer de nouveaux hybrides et cultivars aux fleurs magnifiques ou aux feuilles étonnantes.

Jusqu'à ces dernières années trois autres espèces d'écologie semblable mais à petites fleurs tubulaires pendantes étaient connues : caulescens, gardenii et nobilis. Deux nouvelles espèces ont encore été récemment découvertes :

C. rubusta est une grande espèce poussant dans les marais forestiers. D'abord rattachée à l'espèce C. gardenii en raison de sa floraison automnale, elle vient d'être publiée comme nouvelle espèce (novembre 2004).

C. mirabilis est une espèce aux feuilles à strie médiane blanche originaire des milieux arides de la région de Nieuwoudtville. Sa découverte était restée secrète jusqu'à son annonce le 20 mai 2002 par le NBI. La surprise fut d'autant plus vive que son origine géographique et son milieu de vie sont très différent des autres Clivia !

Clivia Lindley

Publication : Lindley. Botanical Register t. 1182. 1 oct. 1828.

Type : C. nobilis Lindley 1828

Nom dédié à : Lady Charlotte Clive, Duchesse of Northumberland, † 1866.

Genre : féminin.

Synonyme : Imantophyllum Hooker 1828. (publié le même jour ! Ecarté en 1830 par Roeme & Schultz)

Espèces : 6.

Noms communs : Français: clivia, clivie, lis de St-Joseph. - Anglais: clivia, Bush Lily, St John's lily ( /!\ Kaffir-Lily, très répandu, n'est plus "politiquement correct"). - Japon : Kunshiran.

Origine

Afrique du sud. Principalement Natal.

Sous bois tropicaux.

La toute nouvelle espèce C. mirabilis croit au soleil, dans la région à pluie hivernale et à long été aride de l'Ouest.

Phylogénie

Les différents arbres du genre Clivia récemment publiés sont discordant. Une nouvelle approche est en cours pour tenter de reconstituer l'histoire évolutive des différentes espèces et populations de Clivia.

Clé de détermination (ne convient pas aux hybrides) (clé à réviser)

Sur le WEB

Societies

C. caulescens, Photo L. Viljoen

C. caulescens

C. gardenii, Photo L. Viljoen Yellow C. gardenii, Photo L. Viljoen

C. gardenii
C. mirabilis

C. nobilis, Photo L. Viljoen

C. nobilis
C. robusta (Swamp Clivia, Giant Clivia)
C. miniata
Yellow
CultiVars
Sites sur les Clivias chinois et japonais
Divers

Culture

C. miniata : Fleurs en février mars, de couleur minium, dressées au sommet d'une hampe. Feuilles persistantes vert foncé, dont le nombre s'accroît avec le temps. Racines charnues servant d'organe de réserve.

Lumière: situation lumineuse, derrière une fenêtre à l'est ou à l'ouest. Peut passer l'été dehors, à l'ombre. Le soleil brûle les feuilles.

Température: classique plante de maison fraîche l'été (16°), peu chauffée l'hiver (8 - 15°). Zone de rusticité : 10 (9 pour C. caulescens)

Substrat très aéré, tout mélange grossier de matière organique décomposée. Ils croissent mal en sol compact, bannir la terre de jardin. (Les Clivia ont un système racinaire superficiel dans la litière forestière et sont volontiers des épiphytes opportunistes !)

Arrosage: sol modérément humide l'été, presque sec l'hiver.

Période de "repos" nécessaire à une bonne floraison, à partir d'octobre : température basse (10-13°C par exemple) et terre presque sèche pour éviter la pourriture, à la lumière.

Rempotage tous les 2 ou 3 ans, lorsque les racines encombrent le pot, ou simple surfaçage pour un gros pot. Possible en toute saison, le meilleur moment serait en fin d'été.

Taille du pot : La mythologie habituelle veut que la plante fleurisse mieux lorsque les racines sont à l'étroit. Cela conduit à utiliser de bien trop petits pots ! (Prévoir tout de même, alors, la croissance des racines qui soulèvent la terre: ne remplir qu'à 2 cm du bord.) Les petits pots n'ont qu'une "utilité" : éviter qu'un sol non drainant (terre ou mélange vieilli) n'entraîne une importante accumulation d'eau que la plante ne pourrait résorber rapidement (risque de pourriture). Mais de tels sols sont à bannir.

Multiplication spontanée par formation de rejet à la base. (Ne pas les détacher trop tôt ou même les laisser pour obtenir une touffe.)

Semis: Graines, de la taille d'un gros pois, semées dans un mélange standard pour semis en les enfonçant à moitié ou en les couvrant à peine. Levée en quelques semaines et floraison en 3 à 5 ans.

Maladies:

Fournisseurs (+)

Clivia Sources Around the World : www.clivianet.org/CliviaSources.html

South hemisphere: inverted seasons.

Graines (Seeds)

Bibliographie* (+ sur les alcaloïdes)